Courts séjours professionnels

La question des contrôles aux frontières pour les voyages d’affaires est un des sujets non encore arbitrés entre les Britanniques et les Européens. Le Royaume-Uni semble enclin à traiter les Européens comme tous les citoyens des nations dites favorisées avec une exigence de permis de travail, mais une liberté pour assister à une réunion de travail ou participer à une séquence de formation. 

Le passage au Royaume-Uni ne devrait pas trop changer pour les citoyens européens, qui pourront continuer à utiliser les systèmes de contrôle automatique des passeports Parafe. Certains contrôles aléatoires des douanes, avant l’embarquement ou pendant le trajet pourront avoir lieu. Au contraire des autorités européennes, les Britanniques, n’envisageraient pas de tamponner les passeports européens. Les Européens pourront se rendre sans formalités particulières au Royaume-Uni pour une période maximale de 90 jours sur une période de 180 jours. En revanche, à compter du 1er octobre 2021, ils devront obligatoirement avoir un passeport, la carte d’identité ne suffisant plus pour franchir la Manche. 

Les actualités récentes liées au Brexit en matière de courts séjours professionnels

09 septembre 2021

La compagnie télécom « Three » a annoncé vouloir remettre en place des charges roaming pour les personnes voyageant dans l’Union européenne.
(source : Politico)

Lien

07 février 2021

Elton John et d’autres artistes appellent à un retour à la négociation. Les artistes en tournée sont confrontés à des formalités administratives et à de nouveaux coûts.
(source : The Guardian)

Lien

2 février 2021

Les voyages de travail entre l’UE et le Royaume-Uni seront toujours possibles après le Brexit mais avec plus de planification et de démarches administratives.
(source Financial Times)

Lien

31 décembre 2020

Les voyageurs en provenance de l’Union européenne pourront rester plus longtemps : ils peuvent demeurer au Royaume-Uni en tant que touriste jusqu’à six mois sans visa, en vertu des règles d’immigration pour les visiteurs étrangers exemptés de visas de court séjour.

Lien

22 mars 2021

Boris Johnson a déclaré que le Royaume-Uni pourrait avoir besoin de mesures frontalières plus strictes « rapidement » afin empêcher l’arrivée de nouvelles variantes européennes de coronavirus.
(source : Bloomberg)

Lien

17 février 2021

Le Théâtre national va interrompre ses tournées en Europe. En effet, les réglementations de l’UE en matière de permis de travail pourraient rendre difficile certaines productions proposées pas le théâtre.
(source : Brexit)

Lien

01 février 2021

L’industrie britannique de la mode et du textile, d’une valeur de 35 milliards de livres sterling, se voit décimée en raison de lourdeurs administratives et des restrictions de voyage professionnels de courte durée imposées par le nouvel accord commercial post-Brexit avec l’UE.

(source : Financial Times)

Lien

31 janvier 2021

Les résidents non-nationaux du Royaume-Uni après le Brexit ont été arrêtés à la frontière et se sont vus demandé de fournir des documents.
(source : Politico)

Lien